Tous les observatoires du crédit immobilier annoncent une nouvelle baisse des taux de crédits. Les taux de crédit immobilier sont ainsi les plus bas depuis 2005.

Concrètement, le prêt immobilier enregistre une baisse de 8 points par rapport au mois d’avril. C’est-à-dire que l’on trouve actuellement des taux de crédits autour de 3,40%.

On peut penser que cette baisse se fait pour soutenir le marché de l’immobilier qui a souffert de la crise, notamment à cause de la montée du chômage.

En ce moment, des acquéreurs peuvent obtenir des crédits immobiliers à des taux moyens de 3.35 % pour une durée de 15 ans, de 3.50 % sur des prêts financés sur 20 ans et autour de 3.60 % et 3,95 % pour des durées allant jusqu’à 25 ans.

Du fait de cette baisse des taux de crédits immobiliers, nombreux sont les emprunteurs ayant souscrits des crédits à des taux supérieurs à engager des procédures de rachats de crédits afin de bénéficier des taux plus faibles actuels.

n effet, pour un prêt immobilier d’un montant de 200.000 € qui aurait été souscrit au taux de 4,90% pour une durée de 20 ans, l’emprunteur qui renégocie ce crédit au taux actuel de 3,65%, va réaliser une économie de près de 32.800 € sur le coût de son emprunt.

La question est stratégique pour tous les acquéreurs potentiels de nouveaux logements. Or, d’après certains courtiers en crédits, on pourrait s’attendre à une nouvelle baisse des taux de crédits au moins jusqu’à l’été, avant une possible remontée du coût du crédit d’ici la fin de l’année 2010, du fait d’une amélioration probable de la situation économique.

Le calendrier de cette baisse des taux fixes et taux variables des emprunts immobiliers pourraient être une baisse en juin jusqu’à un taux historiquement bas de 3%. Elle pourrait être même encore plus profitable aux emprunteurs bénéficiant d’un dossier de crédit solide. Ces emprunteurs peuvent se voir offrir une décote de 0,10 à 0,15%.

La hausse des taux, si elle se produit, devrait attendre l’automne, considérée comme une saison haute pour les emprunts immobiliers.

Une des variables qui influence la baisse ou la hausse des taux de crédits est bien sûr le taux directeur de la BCE (Banque centrale européenne). Actuellement la BCE maintient son taux directeur à 1%.

Laisser un commentaire