Parce qu’on n’a pas les mêmes besoins en matière de santé à la retraite que lorsqu’on commence dans la vie active, et que les revenus ne sont plus les mêmes, il faut adapter sa mutuelle à sa nouvelle situation.

Choisir une mutuelle séniors vous permettra de ne payer que pour les garanties que vous risquez d’utiliser, mais aussi de renforcer certains postes spécifiques. De plus, bien souvent vous pourrez souscrire sans limite d’âge.

Voici quelques exemples :

Optique

Vous bénéficierez généralement de forfaits optiques plus complets, et plus élevés si vous avez besoin de verres progressifs, toujours plus coûteux (certaines formules comprennent un forfait supplémentaire).

Vous ne changez peut-être plus de lunettes tous les ans, le forfait sera souvent plus intéressant si vous ne l’avez pas utilisé l’année précédente, sans pour autant payer une option supplémentaire.

Dentaire

Les prothèses dentaires coûtent de plus en plus cher et ne sont que très peu remboursées par la sécurité sociale (75.25 € pour une couronne, 127.75 € pour un appareil dentaire complet…) ce qui pèse sur votre budget lorsque que vous en avez besoin.

De plus, certains soins dentaires comme la parodontologie ne sont pas du tout remboursés, certaines mutuelles peuvent vous faire bénéficier d’un forfait.

Suppression des garanties inutiles : orthodontie enfant…

Hospitalisation

La prise en charge des séjours en centres de rééducation ou maisons de repos suite à une hospitalisation.

Suppression des garanties dont vous ne vous servirez plus : maternité, forfait naissance…

Médecine courante

Vous serez peut-être amenés à rencontrer plus régulièrement qu’avant des spécialistes, qui peuvent vous demander des dépassements d’honoraires. Une garantie au-delà du 100% du tarif de convention est alors utile.

Médecines complémentaires

Certaines spécialités ne sont pas du tout prises en charge par la sécurité sociale (pédicures, podologues, ostéopathes…). Vous pourrez bénéficier d’un forfait annuel ou par séances, selon le contrat choisi.

Pharmacie

La sécurité sociale se désengage progressivement des dépenses de santé. Parmi les plus concernées, il y a les médicaments. Certains d’entre eux basculent de la vignette bleue (prise en charge à 30% par la sécurité sociale) à la vignette orange (15%). Certaines mutuelles ont fait le choix de ne plus les rembourser bien qu’ils soient toujours prescrits par de nombreux médecins. N’hésitez-pas à vérifier avant de souscrire.

D’autres médicaments ne sont plus pris en charge du tout par la sécurité sociale (ex : veinotoniques…). Vous pourrez parfois bénéficier d’un forfait annuel pour le remboursement de ces médicaments.

Autre conseil : même si vous n’avez que très peu de dépenses de santé aujourd’hui, personne ne peut prédire l’avenir. Essayez donc d’imaginer les conséquences d’une hospitalisation prolongée, le coût de vos futures lunettes…

N’hésitez-pas à contacter un conseiller qui vous aidera à comprendre les différents termes, évaluer vos besoins et à comparer les différentes offres de mutuelles Séniors et de réaliser votre devis mutuelles séniors sur-mesure.

Laisser un commentaire